AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    

Partagez | 
 

 Les morts les plus stupides de l'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phénix
Admin
Admin
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Les morts les plus stupides de l'Histoire   Jeu 15 Jan - 17:21

" Le côté positif, c'est que mourir est une des rares choses qu'on puisse faire aussi bien couché que debout ", dit Woody Allen. Le problème c'est que certains l'ont pris au mot un peu trop vite; qu'ils meurent de chute de tortue ou en s'étouffant avec une poire, tous ces défunts originaux ont un point commun: même pour leur mort, ils ont fait preuve d'imagination !

Nous sommes en 456 avant Jésus-Christ quand le dramaturge grec Eschyle pousse son dernier soupir. On lui avait prédit qu'il périrait de la chute d'une maison sur sa tête. Plein d'esprit, il décida alors d'aller vivre là où il n'y avait pas de maison, soit dans la plus reculée des campagnes désertiques siciliennes. Manque de chance, un aigle passant par là confondit son crâne chauve avec un rocher et laissa tomber sur sa tête une carapace de tortue. Le crâne fendu, Eschyle succomba donc à la chute d'une maison, mais pas vraiment au sens où il l'entendait.

Nous sommes en 207 avant Jésus-Christ et un philosophe stoïcien nommé Chrysippe de Soles assiste à un banquet. Il y croise un vieille dame accompagnée d'un âne manifestement ivre, qui mange des figues à l'origine apportées pour les invités. Chrysippe se met à rire et ne peut plus s'arrêter; au final, épuisé, vidé de tout air et de toute énergie, il s'écroule, s'étouffe et meurt de rire au sens propre du terme. L'histoire ne dit pas ce qu'il advint de l'âne.

Départ pour le Ier siècle après Jésus-Christ. Le fils de l'empereur Claude, Claude Junior, se trouve à Pompéi où il se livre avec des camarades à un jeu édifiant et hautement instructif: il jette en l'air une poire et la rattrape ensuite dans la bouche. Simplement, avec une extraordinaire perspicacité, Claude n'a pas mesuré que le volume d'une poire n'est pas exactement celui d'une mâchoire humaine, et que manger tout ça d'un coup n'est pas vraiment envisageable. Il meurt étouffé.

882. Louis III, arrière-arrière-arrière-petit-fils de Charlemagne, poursuit une jeune fille qu'il veut embrasser. Mais un linteau de porte trop bas s'intercale entre lui et son amour; il le heurte à pleine vitesse, est assommé et meurt sur le coup. Quelques siècles plus tard, en 1498, un nouveau roi de France, Charles VIII, est aussi sauvagement assassiné par un linteau qu'il a provoqué en se rendant dans une salle de jeu de paume.

Rendez-vous en 1559. Henri II organise des joutes pour le mariage de sa fille Elisabeth avec Philippe II d'Espagne. Il se mesure alors à Gabriel de Montgomery, capitaine de sa garde écossaise. Mais il reçoit un coup de lance dans le visage et son heaume ne l'arrête pas; le roi meurt quelques jours plus tard.

En 1567, le maire de la ville de Braunau, en Autriche, répondant au nom d'Hans Steininger, se rompt le cou en marchant sur sa propre barbe. Elle mesurait 1,4 mètres de long, et était habituellement enroulée dans un tube de cuir pour éviter, justement, qu'il ne se prenne les pieds dedans.

C'est en 1601 que le célèbre astronome danois Tycho Brahe, qui a d'ailleurs donné son nom à un cratère lunaire, meurt purement et simplement d'une rétention urinaire. Quelle en est la cause ? Deux hypothèses sont probables: invité à un dîner mondain ou en voyage avec l'empereur hongrois Rodolphe II, le scientifique n'osa pas déranger ses compagnons à cause d'un besoin pressant...

1687. Le roi Louis XIV a promis à Jean-Baptiste Lully, son surintendant de la musique, qu'il viendra assister à la répétition de Te Deum donnée en son honneur, pour célébrer le rétablissement de Sa Divine Majesté. Mais le spectacle commence et le roi n'arrive toujours pas; Lully s'impatiente et craint d'avoir perdu son statut de favori. Nerveux, il tape sur la scène avec son bâton de direction, longue canne, très lourde, qui lui sert à battre la mesure. Mais dans sa fébrilité, il se plante la canne dans le pied. Les chirurgiens lui proposent l'amputation, mais Lully craint que cela ne lui fasse perdre tous ses talents de danseur et les faveurs du roi, qui ne voudra certainement plus d'un surintendant mutilé. Il refuse, la jambe s'infecte et se gangrène, et au final, Lully succombe. Ironie du sort, des années plus tard, Louis XIV refusera aussi d'être amputé d'une jambe au nom de l'esthétique et de l'image royale, et mourra de la gangrène due à son orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriadedunivers.forumactif.fr
micro
Plume de diamant
Plume de diamant
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: Les morts les plus stupides de l'Histoire   Mar 16 Juin - 14:40

excellent ! D2 devrait adorer cet article !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siorac
Plume d'émeraude
Plume d'émeraude
avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 10/01/2015
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Les morts les plus stupides de l'Histoire   Mer 17 Juin - 11:19

Sujet original et intéressant....!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les morts les plus stupides de l'Histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les morts les plus stupides de l'Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré
» Membre supprimé, histoire bizarre
» Beaucoup de liens morts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myriade d'Univers :: Passions diverses :: Passions diverses-
Sauter vers: