AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    

Partagez | 
 

 La mort de Jules César

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phénix
Admin
Admin
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: La mort de Jules César   Ven 12 Sep - 19:10

HISTOIRE DES ARTS: "LA MORT DE CÉSAR", DE JEAN-LÉON GÉRÔME
EXEMPLE D'ART ACADÉMIQUE


Jean-Léon Gérôme est un peintre de nationalité française, également sculpteur, né en 1824 et mort en 1904. Membre de l'académie des Beaux-Arts, il compose essentiellement des cènes orientalistes, mythologiques ou religieuses, en pionnier de l'art académique, aussi appelé l'art pompier. Son tableau, La mort de César, est aujourd'hui exposé au Walters Art Muséum à Baltimore, États-Unis. Cette huile sur toile mesure 86, 5 cm sur 145, 5 cm et a été réalisée en 1867.

La scène se déroule au Sénat, après que les conjurés aient frappé César de vingt-trois coups de couteau. Au premier plan à gauche, on voit César à terre, au pied de la statue de Pompée. Son visage demeure dans l'ombre. Fidèlement au récit de Suétone, son corps est recouvert de sa toge, ensanglantée au niveau de l'épaule, précisément à l'endroit où l'auteur témoigne qu'un Casca l'a blessé. Au deuxième plan, le trône d'or de l'empereur est renversé de manière symbolique. Un sénateur solitaire est assis sur les sièges de bois de la salle tandis qu'au centre, les conjurés brandissent des armes sous une deuxième statue. Au troisième plan, on voit d'autres conspirateurs s'enfuyant du Sénat et rejoignant la foule au-dehors. Dans l'ombre, à côté de l'arche donnant sur l'extérieur, les colonnes sont décorées aux armoiries de familles patriciennes.

Les lignes directrices de tableau sont essentiellement verticales et représentées par les colonnes du Sénat, les conspirateurs prenant la fuite et les deux statues.
Les couleurs dominantes sont froides: on rencontre du blanc et du marron, quelques teintes de bleu, de noir, de gris ou de rouge sombre. Le regard du public est attiré par les conjurés, au centre de la toile, par un jeu de clair-obscur puisque la lumière du soleil, assez faible, illumine les toges blanches alors que le corps de César et le reste de la pièce sont sombres et très peu éclairés pour marquer un contraste lumineux.

On reconnaît sur ce tableau les signes d'appartenance à l'art académique par son thème historique et l'étude anatomique des corps des personnages.

On compare souvent cette toile à celle peinte en 1798 par Vincenzo Camuccini, peintre néoclassique et lithographe. Sur ce tableau-là, la statue de Pompée au premier plan est davantage mise en valeur et surplombe le Sénat entier comme un observateur privilégié de la scène. Au centre du tableau, on voit les conjurés entourant César comme écrit dans le récit de l'auteur Suétone. Tandis que César et les personnes affligées n'intervenant pas dans l'assassinat sont en rouge, les conspirateurs sont en blanc. La lumière est peinte de manière à éclairer la scène centrale comme si une fenêtre était cachée dans un renfoncement du mur à gauche, au troisième plan, et la construction pyramidale de l'œuvre est encore accentuée par ce rayon lumineux. Les lignes sont verticales par les murs et les positions des conjurés, mais courbes au niveau des sénateurs passifs qui se lamentent et tendent les bras vers César. Les couleurs sont plus chaudes que dans le tableau de Gérôme et il est intéressant de noter que les deux scènes ont lieu à des moments différentes dans le temps: avant l'assassinat de César pour Camuccini, et après l'attaque pour Gérôme.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriadedunivers.forumactif.fr
Oncdonald
Plume de saphir
Plume de saphir


Messages : 197
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: La mort de Jules César   Ven 19 Déc - 10:57

Ce tableau de Gérôme a été peint à la suite de son César mort, qui était centré sur le cadavre de César plié dans sa toge.
Le public appelait ce premier tableau "le jour de la blanchisseuse" parce que tout ce drapé de linge par terre leur rappelait le jour où ils confiaient le linge à ces blanchisseuses de l'époque que les vieux messieurs draguaient (en leur reprochant tout de même leurs mains rouges).
Dans cette mort de César, on peut remarquer que Gérôme se doutait que les sénateurs romains comme les nôtres, faisaient la sieste au Sénat. Le gros sénateur n'a rien suivi du complot et en se réveillant sera tout étonné que Cesar soit mort.
Rochegrosse a fait lui aussi un assassinat de César : production pour péplums italiens des années soixante. Cesar chez lui est en noir ou une couleur sombre (je ne connais qu'une reproduction en noir et blanc) C'est une constante chez Rochegrosse il faisait des économies sur les modèles. Tous les conjurés ont le même visage, il a simplement changé les coiffures pour "faire semblant", quelques cheveux blancs, quelques blonds peut être ? On peut retrouver le même genre d'économie dans "au Maroc, babil d'oiseaux" où toutes les femmes de ce harem ont la même tête, juste tournées de façons différentes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Admin
Admin
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: La mort de Jules César   Dim 21 Déc - 10:15

Je ne savais pas du tout, merci beaucoup !
J'aurais bien aimé que tu sois là pour mon Histoire des Arts Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriadedunivers.forumactif.fr
Oncdonald
Plume de saphir
Plume de saphir


Messages : 197
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: La mort de Jules César   Dim 21 Déc - 17:53

Tu sais Phenix, quand tu auras mon âge, si tu as de la mémoire, tu en sauras aussi beaucoup. Ne te tracasse pas : lors de l'examen de sortie des Métiers d'Arts je ne savais pas grand chose en Histoire de l'Art, et au concours d'entrée aux Arts Décoratifs (j'ai été reçu, mais je n'y suis pas allé), j'ai eu la chance de détourner la conversation (à l'oral) sur la grotte de Lascaux que j'avais visité, la vraie à l'époque, puis sur l'art fantastique de Monsu Desiderio et, par chance, l'examinateur n'en avait jamais entendu parler... J'avais lu un article dans un journal de mon père aussi j'ai étalé le peu que je savais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oncdonald
Plume de saphir
Plume de saphir


Messages : 197
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: La mort de Jules César   Mar 23 Déc - 15:41

Voilà le "Au Maroc babil d'oiseaux" de Rochegrosse. Les couleurs sucrées viennent sans doute d'internet, je ne pense pas qu'il peignait aussi flashy tout de même. On peut voir qu'il n'y a qu'un seul modèle dans des positions différentes. Malheureusement la photo est floue et je n'en ai pas trouvé d'autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de Jules César   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de Jules César
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'abandonware et l'achat d'occasion sont-ils mort?
» [DECES] Karl Malden est mort.
» Exemple basique eau (lien mort)
» [Exemple] Textes divers (lien mort)
» Mort du melon -MisterPoo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myriade d'Univers :: Passions artistiques :: Peinture-
Sauter vers: