AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    

Partagez | 
 

 29/09/2014: Pourquoi un s au pluriel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phénix
Admin
Admin
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: 29/09/2014: Pourquoi un s au pluriel ?   Sam 4 Oct - 15:17

POURQUOI la marque du pluriel en français est-elle un s, bien trop souvent muet de surcroît ? Pourquoi pas un y, un w, pourquoi n'ajoute-t-on pas "gloubiboulga" à la fin de chaque mot lorsqu'il y en a plusieurs ?

Eh bien, cela nous vient du latin !

Rappelons qu'en latin, on distingue six cas. Prenons par exemple le mot "rosa" qui signifie "rose"

- S'il est sujet, il est au NOMINATIF : rosa
- S'il s'agit d'une interpellation, il est au VOCATIF: rosa
- Si c'est un COD, il est à l'ACCUSATIF: rosam
- Si c'est un complément du nom, il est au GÉNITIF: rosae
- Si c'est un COI, il est au DATIF: rosae
- Si c'est un complément de temps ou de lieu, il est à l'ABLATIF: rosa

Or, quelques siècles plus tard, le français ne conserva plus que deux cas, le nominatif pour le sujet et le cas objet pour tout le reste. Ce cas objet s'inspirant de l'ACCUSATIF.

Or, à l'accusatif, le pluriel se forme avec un "s" comme pour "rosas".

Quand le cas nominatif disparut, on conserva le s du cas sujet. Voilà pourquoi il y a un s au pluriel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriadedunivers.forumactif.fr
Oncdonald
Plume de saphir
Plume de saphir


Messages : 197
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: 29/09/2014: Pourquoi un s au pluriel ?   Ven 2 Jan - 11:00

Et le X à la fin des bijoux, hiboux, cailloux, poux, genoux, et joujoux (je déteste ce mot), c'est juste pour emmerder le monde ...

Il y a eu longtemps des "r" qui ne se prononçaient pas. Ceux des noms de métiers par "très chics" comme laboureur, etc, des métiers de gens modestes on disait le laboureu, le procureu. La règle de grammaire pour le bon usage de la prononciation était terriblement compliquée. On disait le procureu sauf lorsqu'il s'agissait du "procureurrrr du roi"...
C'est à l'époque de la Révolution que ceux qui avaient été au collège se sont mis à prononcer le "r" final.
Mais pour certains de ces métiers un peu plus rares, et pas très flatteurs, on a conservé, un peu pour se moquer certainement, l'ancienne prononciation : le théâtreux, le violoneux, le vielleux.

À la Restauration, lorsque les nobles qui avaient émigrés sont revenu, ils continuaient eux à prononcer "laboureu" et le "roué" pour le roi. Bien entendu ça faisait rire ceux qui avaient traversé Révolution et Empire.

Ces métiers conditionnaient autrefois un féminin en "euse" qui n'est pas très "chic" non plus. la pêcheuse, c'est celle qui a une ligne et une épuisette, la pécheresse c'est quand même autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
29/09/2014: Pourquoi un s au pluriel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ventilateur ? oui ou non ?
» Pourquoi ça ne bouge plus
» pourquoi nous ne pouvons pas répondre au sujet
» Problème: pourquoi Base C. crée t-il une nouvelle version à chaque chargement de fichier .gpx
» Pourquoi devrais-je choisir un nom de domaine pour mon forum? et comment faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myriade d'Univers :: À l'aube :: Rendez-vous à l'aurore :: Une anecdote par jour :: Une anecdote par jour-
Sauter vers: