AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    

Partagez | 
 

 Nelson Mandela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phénix
Admin
Admin
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Nelson Mandela   Mar 26 Aoû - 16:31

Nelson Mandela, héros africain de la lutte anti-apartheid, est décédé jeudi 5 décembre 2013 à son domicile de Johannesburg à l'âge de 95 ans, laissant le sud de son continent dans un état de deuil.

Né le 18 juillet 1918 à Myezo, en Afrique du Sud, Nelson Rolihlahla Mandela est issu d'une tribu ethnique. Après de brillantes études, il entra au Congrès National Africain en 1944, dans le but de lutter contre la domination politique de la race blanche et s'engagea dans un combat pacifique contre les lois de l'apartheid. En 1951, lui et Olivier Tambo furent les deux premiers avocats noirs de Johannesburg. Élu vice-président national de l'ANC en 1952, il mena avec ce parti une campagne prônant la désobéissance civile contre les moins injustes. Sur les dix milles manifestants qui se rassemblèrent le 6 avril de cette même année, date du trois centième anniversaire de la première installation des Blancs en Afrique du Sud, huit mille cinq cent, dont Nelson Mandela, furent arrêtés, puis le gouvernement modifia la loi sur la sécurité publique pour autoriser le pouvoir à suspendre les libertés individuelles. Mandela fut condamné à neuf mois de prison avec sursis et placé chez lui en résidence surveillée. Son action de résistance passive permit à l'ANC de gagner des milliers d'adhérents opposés au régime racial et pendant tout ce temps, Tambo et lui dirigèrent un cabinet d'avocats fournissant un conseil juridique à bas coût ou même gratuit pour les Noirs n'ayant pas les moyens de se payer les services d'autres avocats.

En mars 1960, eut lieu le massacre de Shaperville. Lors de cette manifestation du Congrès panafricain pour protester contre l'extension aux femmes du passeport intérieur que les hommes noirs devaient porter en toute occasion, la police tira sans sommation sur une foule de civils, faisant soixante-neuf morts. Mandela choisit de se lancer dans une lutte moins douce et plus active. Il fonda la branche militaire du Congrès, Umkhonto we Sizwe, et mit en place des sabotages contre des installations publiques et militaires. Ses actions le conduiront à être arrêté, en juillet 1963, par la police sud-africaine. Durant le célèbre procès de Rivonia, il parla de ses actions d'abord pacifistes, puis de son obligation envers sa conscience de recourir au sabotage après l'interdiction de l'ANC en 1961 par le gouvernement. Son discours se conclut par ces mots: « Toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J'ai combattu contre la domination blanche et j'ai combattu contre la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités. C'est un idéal pour lequel j'espère vivre et agir. Mais, si besoin est, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. » Mais il fut condamné à la prison à perpétuité et aux travaux forcés, et envoyé à Robben Island, où il passera dix-huit de ses vingt-sept années de détentions. Il ne renia jamais son idéal.

En 1982, il fut transféré à la prison de Pollsmoor. Là, en février 1985, le président Botha lui offrit la liberté en échange d'un renoncement à la lutte armée. Mandela refusa. Au cours des quatre années suivantes, de fréquentes rencontres avec le gouvernement posa les bases de futures négociations, mais sans la réalisation de progrès réels. Pendant son emprisonnement, la pression locale et internationale sur l'État Sud-africain se fit de plus en plus forte et en 1985 toujours, Nelson Mandela fut le premier lauréat du prix Ludovic-Trarieux pour son engagement en faveur des droits de l'homme, que sa fille reçut en son nom. Puis en 1988, un concert hommage des 70 ans du héros, exposa au niveau mondial la captivité de Mandela et força le régime sud-africain à le libérer le 7 décembre de cette même année.
En 1989, il écrivit à Botha pour demander des négociations mais en octobre, le président fut remplacé par Frederik de Klerk qui libéra sept dirigeants de l'ANC ainsi que Nelson Mandela le 2 février 1990. Celui-ci considéra de Klerk comme "le plus sérieux et le plus honnête des leaders blancs" avec qui il ait discuté. Immédiatement après sa libération, il fit un discours mythique qui demeurera dans les mémoires et reçut le prix Nobel de la paix, conjointement avec de Klerk, en 1993. Le 10 mai 1994, après quatre difficiles années de négociations, il devint le premier président de la république sud-africaine élu démocratiquement. Chef d'État, tout en laissant à son premier ministre le soin de gérer le pays, il multiplia les gestes symboliques de réconciliation. En 1999, il se retira de la scène politique pour re-découvrir qu'il n'a pas connu durant sa captivité. Par la suite, il participa à la campagne internationale de lutte contre le sida -l'un de ses fils étant mort de cette maladie-, et honora de sa présence quelques galas de charité dans les fondations, tout en coulant des jours heureux aux côtés de sa troisième épouse, Graça Michel.

Mais cinq ans après que son 90e anniversaire fut fêté en grandes pompes, il fut rattrapé par son âge et hospitalisé à la suite d'une infection pulmonaire. Son état se dégrada, s'améliora, se stabilisa, jusqu'au jour où le président, Jacob Zuma, annonça au monde entier son décès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriadedunivers.forumactif.fr
Oncdonald
Plume de saphir
Plume de saphir


Messages : 197
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Nelson Mandela   Dim 21 Déc - 18:16

Ça fait partie des gens "à la mode" de leur vivant. Je me demande quand les historiens auront un peu "creusé" ce qu'il en restera vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
micro
Plume de diamant
Plume de diamant
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: Nelson Mandela   Mar 23 Déc - 11:15

en tout cas, il a inspiré qq film dont le magnifique Invictus de Clint Eastwood....

En 1995, l'Afrique du Sud organise la coupe du monde de rugby à XV. Nelson Mandela commence son mandat en tant que président du pays. Contre l'opinion de ses partisans, il sent dans l'événement sportif la possibilité de créer un sentiment d'union nationale derrière l'équipe des Springboks, symbole durant plusieurs décennies des Blancs d'Afrique du Sud, de leur domination et de l'apartheid (1948-1991). « One team, one country » (« une équipe, un pays »).

Un sport peut-il influencer l'état d'esprit des hommes ? C'est le pari, politique et humain, de Nelson Mandela après 27 ans d'emprisonnement, contre la peur réciproque des communautés d'Afrique du Sud qui provoque un climat de tension. Il s'agit de faire vivre la nation arc-en-ciel. Mandela, en pacifiste, tente de changer les choses, les mentalités ; il faut savoir se changer soi-même pour tenter de changer le reste. Voilà ce que ce film dépeint, la lutte nécessaire pour le pardon. Un président et un capitaine d'équipe, Francois Pienaar, chacun issu de communautés se haïssant, deux leaders pour une cause : l'union. La médiocre équipe des Springboks aidera-t-elle à la réconciliation de l'Afrique du Sud ? « Cette nation a soif de grandeur » , tel est l'espoir.

Mandela transmet au capitaine des Springboks le poème Invictus de William Ernest Henley, où il est dit notamment : « I'm the master of my fate, I'm the Captain of my soul. » (« Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. »)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Admin
Admin
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: Nelson Mandela   Ven 26 Déc - 11:21

Je ne connaissais pas du tout ! Le synopsis en tout cas présage un très beau film !
Il a marqué les mémoires, Oncdonald. Je suis allée plusieurs fois à des festivals internationaux, qui mettaient en valeur toutes les cultures du monde, à chaque fois son nom était sur toutes les lèvres, le festival lui était dédié, et un groupe d'Afrique du Sud invité pour lui rendre hommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriadedunivers.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nelson Mandela   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nelson Mandela
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nelson Mandela est mort : Hommage à un grand homme
» Nelson Vargas-Diaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myriade d'Univers :: Ceux qui méritent qu'on se souvienne d'eux :: Ceux qui méritent qu'on se souvienne d'eux-
Sauter vers: